Actualités / L’interview de décembre : Catherine Strophair, locataire au 57 rue du Président Edouard Herriot

Catherine Strophair, de la société Hummingbirds et locataire au 57

Ce mois-ci c’est Catherine Strophair, de la société Hummingbirds et locataire au 57 qui s’est portée volontaire pour répondre à nos questions.

 

Q : Où êtes-vous née ?
R : Avignon
Q : Quel était votre tout premier boulot ?
R : Étudiante, vendeuse sur le marché d’Aix-en-Provence le week-end.
Q : Que faites-vous dans la vie ?
R : Traductrice juridique en propriété intellectuelle
Q : Présentez-vous en 3 mots.
R : Sincère, persévérante, curieuse
Q : La musique qui vous donne envie de danser ?
R : « Soul Makossa » de Manu Dibango
Q : C’est quoi le cadeau le plus gênant / improbable qu’on vous ait offert ?
R : Un mini hamac à fruits…
Q : Vous êtes fan de ?
R : Antoine de Caunes.
Q : Le pire voyage de votre vie ou pire souvenir de voyage ?
R : Coincée une nuit à l’aéroport de Malpensa à Milan.
Q : A quelle application êtes-vous addict ?
R : Celle du quotidien anglais « The Guardian ».
Q : La pire excuse que vos enfants vous ont donné récemment / qu’on vous ait donné pour annuler un rdv ?
R : L’une de mes filles m’explique qu’elle était en retard le matin au lycée en raison des bouchons…plutôt improbable puisque nous habitons à 150 mètres de l’établissement. Il fallait oser !
Q : Si là, maintenant, tout de suite vous pouviez partir en voyage , vous iriez où ?
R : Aux Hébrides extérieures, en Écosse.
Q : Le dernier film que vous êtes allé voir ?
R : Le très beau film soviétique « Quand passent les cigognes » de 1957 lors du « Best Of » du festival Lumière.
Q : Votre plat préféré ?
R : Les plats faits maison, parfumés et relevés.

 

 

 


Gazette Citywork Lyon Décembre 2019 News

 

Gazette Citywork Lyon Décembre 2019 News 2

 

 

 

 

 

Citywork Lyon Interview Catherine Strophair Hummingbirds